Production multimédia V et VI

Techniques d'intégration multimédia du Cégep de Sainte-Foy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

16déc. 2011

Reaper/PodFarm/TH2/Lecab/ - Steven Paquet

Reaper est un logiciel d'enregistrement un peu comme audacity mais bien plus complet. La fonction que je vais présenter est celle permettant d'enregistrer notre instrument de musique, par exemple une guitare. Avant de commencer avec reaper, il faut avoir une carte de son où l'on peut y brancher sa guitare. M-Audio Fast track et les différents Pod de Line 6 sont deux cartes de son externe de bonne qualité et assez abordables. Dans Reaper, nous pouvons ajouter plusieurs pistes et y insérer des VST. Les vst sont des programmes que nous pouvons importer à l'intérieur de Reaper.

 


Le premier programme est PodFarm. Ce logiciel est un simulateur d'ampli de guitare. En plus de proposer plusieurs modèles d'ampli, il y a différentes types de pédal d'effet comme du delay, reverbs et wahs. Il est possible de régler chacuns des éléments comme si c'était des vrai.

Un autre élément de la simulation sont les impulses. Ce sont des petits fichier de son qui sont extrait directement d'une chanson. Pour pouvoir utiliser les impulses, nous pouvons prendre un programme comme Lecab. Même avec Lecab, nous devons quand même prendre un programme comme PodFarm car les impulses sont seulement des simulations de cabinet et un ampli est quand même requis. Comme PodFarm a déja un simulateur de cabinet, nous devons le désactiver lorsque nous utilisons Lecab. Jusqu'à 6 impulses peuvent être chargés et quelques réglages sont disponibles pour chacun.
Le dernier programme est Overloud Th2. Pour la simulation d'ampli tourné plus spécifiquement vers le rock et le metal. TH2 est selon 
moi le meilleur. Les sons de grosse distortions sont des bien fait. Une des particularité de ce programme est la possibilité de charger 
les impulses directement sans passer par un programme comme Lecab. Un peu à l'image de PodFarm, plusieurs amplis et pédals sont mis 
à disposition de l'utilisateurs. Le seul petit désavantage de TH2 face à d'autres programmes de simulation plus connus comme Guitar 
Rig ou Amplitube, est que nous ne pouvons pas nous enregistrer directement dans le logiciel. Cependant, nous pouvons facilement 
résoudre se problème en passant par Reaper qui est gratuit.
Cela est une des méthodes les plus répendues pour pouvoir faire l'enregistrement de "cover" de chansons. Bien sûre il y a certaines 
techniques plus pointues qui permettent de passer d'un enregistrement de qualité moyenne à une excellente qualité. Cela demande pas 
mal de pratique et de patience. Voici un exemple d'un très bon "cover" avec un son qui se rapproche fortement de celui de la chanson originel.

15déc. 2011

Adobe InDesign - Mathieu Vallée

Bonjour à tous,

il y a de cela quelques semaines, j'ai présenté à mes camarades de classes un merveilleux pecha kucha pour présenter le logiciel InDesign.  Pecha Kucha InDesign

Si vous lisez la suite, vous trouverez un résumé de cette présentation.

Lire la suite

13déc. 2011

Ableton Live


Ableton Live est un logiciel permettant la composition et l'arrangement de pièces sonores. Son interface a surtout été pensé pour optimiser son utilisation dans un contexte d'une performance en direct. Ce logiciel est disponible pour Mac et Windows.

Il existe deux manières de visualiser un projet sonore dans Live. Le premier est l'écran d'arrangement. Cet écran peut sembler familier à ceux ayant déjà travaillé avec un logiciel audio, tel que Logic ou Cubase. Il permet d'arranger, d'automatiser et de structurer une pièce sonore du début à la fin. Il est donc parfait pour la composition d'une oeuvre audio.

arrangement.png

Là où Live se démarque des autres logiciels, c'est dans l'écran de session. Ce dernier permet d'organiser, d'arranger et de déclencher des "clips". Un clip peut être une boucle sonore ou bien encore une boucle d'information midi. Il est possible de déclencher un clip à la fois, ou bien d'en déclencher plusieurs en même temps.  Chaque clip contient sa propre enveloppe qui permet au musicien d'automatiser certains paramètres comme le volume. L'écran de session facilite et incite l'improvisation et il permet d'interagir de manière simple avec le logiciel. Cela peut se faire à l'aide de la souris, ou mieux encore, à l'aide d'un contrôleur externe conçu à cet effet.

session.png

Live vient avec une panoplie d'instruments conçus spécifiquement pour le logiciel. Ce qu'il faut retenir, c'est que le musicien n'est pas obligé d'utiliser les outils mis à sa disposition par Live, il est également possible  d'y ajouter des instruments externes puisque les VST et les AU sont pris en charges. Il s'agit cependant d'un autre sujet complètement. Pour l'instant, regardons quelques exemples d'instruments appartenant spécifiquement à l'univers de Live.

Operator : Puissant synthétiseur FM à quatre oscillateur. Il permet la création de sons à la fois simples et extrêmement complexes. 

operator.png

Sampler : Comme son nom l'indique, Sampler est un échantillonneur sonore. Il permet d'importer un son, de le modifier à sa guise et de le jouer par la suite.

sampler.png

Impulse : Échantillonneur destiné à la création de boucle rythmique. Il permet  l'importation et la modification relativement simple de huit sons à la fois.

impulse.png

Analog : Synthétiseur à synthèse soustractive. Il possède deux oscillateurs et un générateur de bruit.

analog.png

Tout ceci n'est qu'un léger aperçu des capacités de Live. Il est à noter que le logiciel vient également avec plusieurs effets qui permettent la modification parfois drastique d'un son. Filtre, compresseur, délai, reverb, égalisateur, tout y est. Et je n'ai pas couvert l'aspect de l'option "Warp" qui permet d'ajuster ou de corriger la position des temps dans une onde sonore. Live va aussi essayer d'adapter tout boucle sonore importée au tempo du projet. Ces sujets sont cependant un peu trop complexes, et ils rallongeraient la longueur de ce billet inutilement.

Live est un logiciel novateur et facile d'approche. Pour quiconque serait interessé à en savoir plus, je vous suggère de faire un tour sur le site web d'Ableton.

30nov. 2011

Les moins moins

Notre application vise en particulier les fanatiques de Lego, nous avons décider de suivre la logique de la compagnie c'est à dire, de 7 à 77 ans. L'utilisateur peut alors choisir une sélection de tête, de corps et d'accessoires selon des thèmes que nous avons choisi, Jack Sparrow, Cléopâtre, Stormtrooper et une jeune fille en vacance. Nous avons opter pour des couleurs et un style graphique ressemblant à celui de Lego.

maquette_v1.jpg

29nov. 2011

Petcha Kutcha- Adobe Muse

Adobe vient de dévoiler Adobe Muse : un outil d’aide à la création de sites internet complexes en toute simplicité.

      petchaKutcha.png

     Des outils d’aide à la création de sites internet foisonnent ; certains sont même disponibles gratuitement. Mais selon Adobe, son outil Muse permettra de créer des sites hautement complexes et fouillés avec support de l’html5 et du dernier CSS en date. 

     Le WYSIWYG (What You See Is What You Get) est à l’honneur puisque des drag-and-drop, des slideshows et de nombreux widgets permettront rapidement de créer un site sans même connaître le html5 ou le CSS.

visonneuse.png

Muse se base sur Adobe InDesign, son logiciel de PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

Et si vous ne savez pas quoi faire en ce 15 août, vous pouvez le télécharger gratuitement sur muse.adobe.com.

Il s’agit d’une version bêta et le logiciel deviendra payant (abonnement de 20$ par mois ou 180$ par an) en 2012 pour la sortie de sa version finale.

Tout cela est bien fabuleux, mais la question que je me pose à propos de ce nouvel outil est : Pensez-vous que cela pourrait réduire les contrats de futurs intégrateur comme  nous ?


29nov. 2011

Maquette Ma petite fleur

Ou la création d'un avatar floral.
Cette application se trouve sur un site destiné aux enfants de 6-12 ans qui contient plusieurs sections comme coloriages, jeux, création d'avatar, etc.
L'enfant peut créer son avatar et l'utiliser sur le site pour faire plusieurs activités. Le design est épuré au maximum pour simplifier la navigation. Ma petite fleur

29nov. 2011

Maquette Artim Garden


Voici ma maquette réalisé dans le cadre de notre projet2-Création d'un avatar. Pour vous mettre en contexte: Une nouvelle compagnie de légumes arrive sur le marché et veulent faire leur publicité envers les enfants pour qu'ils aiment les légumes et ainsi parler de ces fabuleux légumes à leur parent. Le décor a été pensé pour des enfants se situant entre 6 et 12 ans. J'ai donc utilisé des couleurs vives et un décor style cartoon pour donner un aspect d'amusement.

28nov. 2011

TWIG: Séparer le code du design

===Installation de Twig===

Le langage twig est installé par défaut sur le framework Symfony2
mais vous pouvez l'utiliser pour toute sortes. <br>
Le tutoriel d'installation est ici: [http://www.twig-project.org/doc/intro.html#installation Installation]

===Principes de Twig===


Twig permet d'afficher du contenu dynamiques d'une base de données comme le PHP mais un avantage de ce langage est qu'il est très concis. comme <pre>{{ movie.date }}</pre> est plus clair et plus concis que <?php echo $movie['date'] ?>

===Avantages de Twig===


-Très concis et claire <br>

-Permet le formatage directement dans la page html.twig ex: <pre>{{ movie.date|date('d-m-y') }}</pre> qui formatera la date avec un format précis ou <pre>{{ title|upper }}</pre>  qui rendra le titre en majuscule<br>

tout ce qui vient après le | est une extension pour formater la variable.

-Création de blocs

-Extensible

-Sécuritaire

-Rapide

-Message d'erreur explicite Ex: Erreur de syntaxe = Donne le fichier et la ligne en question

=== La syntaxe ===
<pre>
{#  #} : pour les commentaires uniquement
{{  }} : Englobe une variable dynamique
{%  %} : Englobe tous les opération if, for, affectation, etc..
</pre>

=== Les commentaires ===

La syntaxe pour les commentaires est la suivante

<pre>
sur une seule ligne:
<pre>
{# Votre commentaire sera ici #}
</pre>

sur plusieurs ligne:
<pre>
{# Votre
commentaire
sera ici #}
</pre>

=== Extensions Twig (Filtre) ===

Voici une liste d'extensions non exhaustives utilisables avec twig:

    date    :  Ce filtre <code>date</code> est capable de formater la date à un format donné <br>

    format  :  Ce filtre remplace une chaine de caractères avec des pourcentages <br>par les variables envoyé en argument par ce filtre (Attention à l'ordre des arguments!)<br>

Il resseble un peu au printf sur PHP.<br> Ex: <pre>{{ "I like %s and %s."|format('foo', "bar") }}</pre> donnera la chaine : I like foo and bar. <br>


    replace  :  Ce filtre ressemble à <code>format</code> du fait qu'il remplace des variables dans une chaine de caractères par les valeurs correspondantes. <br>

Mais ce filtre dit concrètement quoi remplacer par quels valeurs donc l'ordre des arguments n'a plus d'importance<br>
Ex: <pre>{{ "I like %this% and %that%."|replace({'%this%': foo, '%that%': "bar"}) }}</pre> devient la même phrase que tout à l'heure<br>


   title  : Ce filtre traitera les mots commençant avec une majuscule et mettra le reste des caractère en minuscule.<br>

Ex: <pre>{{ "ALlO LeS enFaNtS"|title }}</pre> va retourner la chaine comme suit: Allo Les enFaNtS. (Excellent moyen pour ceux qui ont tendance à taper de cette façon)<br>


   capitalize  : Ce filtre ressemble au filtre <code>title</code> puisqu'il joue avec les majuscules et minuscules<br>

La seule différence entre ce filtre et <code>title</code> est qu'il va traiter chaque mot et va mettre la première en majuscules et le reste en minuscule<br>
Ex:<pre>{{ "aLlO leS EnFaNtS"|capitalize } }</pre> va retourner la chaine comme suit: Allo Les Enfants <br>


   upper  : Transforme toute la variable en majuscule<br>

Ex: <pre>{{ "ALlO LeS EnFaNtS"|upper }}</pre> va retourner la chaine: ALLO LES ENFANTS<br>


   lower  : Transforme toute la variable en minuscule<br>

Ex: <pre>{{ "ALlO LeS EnFaNtS"|lower }}</pre> va retourner la chaine: allo les enfants<br>


   length  :  Ce filtre retourne le nombre d'items dans un tableau ou la longueur d'une chaine de caractères<br>
  
   join  :  Rassembler les variables d'un tableau

Ex: <pre>{{ [1, 2, 3]|join }}  {# returns 123 #}</pre>

ou elle peut mettre quelque chose entre les éléments du tableau

Ex: <pre>{{ [1, 2, 3]|join('|') }} {# returns 1|2|3 #}</pre>


   sort  :  Trie les éléments d'un tableau


===Création de ses propres extensions, méthodes, functions, etc...===

Twig nous permet de créer ses propres extensions si on a besoin de quelque chose de précis ou de plus poussé. <br>
Personnellement, je ne l'ai pas testé mais si le coeur vous en dit: [http://www.twig-project.org/doc/advanced.html Extending Twig]


===Les notions de extends et de block===
----
Ceci se fait à l'aide de la fonction extends avec la syntaxe suivante:
   <code>{% extends 'nomDuTemplateParent.html.twig' %}</code>

Le principale avantage de cette méthode de travail est que si toutes les pages se ressemblent sur un site web, <br>
au lieu de copier-coller le header et le footer sur toutes les pages, vous pouvez seulement mettre dans un autre fichier ses parties et identifier où serait le contenu qui change de page en page. Le contenu devrait changer donc on peut placer un bloc nommé content dans le template parent (nomDuTemplateParent.html.twig) qui va seulement situer où va apparraitre le contenu que nous allons définir dans le template enfant donc dans le template parent, il va être vide :
   <code>{% block content %}   {% endblock %}</code>   



Ensuite dans le template enfant, nous allons le relier avec le template parent:
   <code>{% extends 'nomDuTemplateParent.html.twig' %}</code>

Cette ligne devrait être tout au haut de la page.

Dans le template enfant, nous aurions donc à mettre seulement le contenu qui change donc entourer le contenu avec ce fameux  <code>{% block content %}   {% endblock %}</code> pour créer le lien entre le bloc dans le template parent et celui de l'enfant

Lors de l'affichage, Twig va reconnaître la fonction extends et va donc le lier avec le template parent spécifié, il va savoir ce qui doit changer dans le template parent grâce au bloc content aussi retrouvé dans le template enfant.

Le e contenu du template enfant a toujours priorité sur le template parent

http://www.twig-project.org/doc/templates.html twig

===Combiner les filtres (extensions) et les blocks===

Les filtres que nous avons vus plus haut (upper, lower, date, etc...) peuvent être utilisé en combiné avec des blocks. Les blocs de filtres permettent de traiter plusieurs variables à la fois. La syntaxe est alors la suivante:

<pre>
{% filter upper %}
{{ title }}
    {{ description }}
   {{ biographie }}
{% endfilter %}
</pre>

Tous les filtres (extensions) peuvent être utilisé de cette façon

===La fonction include===
----
Cette fonction sert à importer une page dans un autre page. Si un morceau de page est utilisé beaucoup de fois, il est essentiel de se disposer d'un fichier ayant cette partie de code de sorte qu'on ai en un seul exemplaire.<br>
De cette façon, nous aurons seulement un exemplaire à changer si il y a des changements. Cette fonction est la même qu'en PHP mais avec une syntaxe différente:
<pre>
{% include 'Page_a_includer.html.twig' %}
</pre>

Ce qui fait la force de Twig est qu'on peut envoyer des variables dans les includes pour que notre page qu'on va includer contiennent différentes informations de page en page.<br>

<pre>
    {% include 'AcmeSevilleBundle:Default:movieBlock.html.twig' with { 'cdc':'chaineDeCaractere', 'var': variable }  %}
</pre>

Les variables passées vers une include ne doivent être entouré de guillemets sinon ils seront considérés comme des chaine de caractères.<br>

Dans un include, on peut y passer des variables mais on peut également dire dans l'include qu'il ne peut pas accèder qu'aux variables que nous lui avons passer avec with: <br>
<pre>
{# seulement la variable foo sera accessible #}
{% include 'foo' with {'foo': 'bar'} only %}
</pre>

<pre>
{# naucune variable sera accessible #}
{% include 'foo' only %}
</pre>

Dans un include, on peut également inclure un if sous sa forme ternaire pour savoir quel page affiché dépendamment d'une variable<br>
<pre>
{% include ajax ? 'ajax.html' : 'not_ajax.html' %}
</pre> 


===Boucles===
Elle sert à afficher l'information correspondante pour chaque film.

<pre>
{% for movie in var  %}      {# movie is use to  var  variable #}
            <li>
                <figure>
                    <time pubdate datetime="{{ movie.releaseDate|date('Y-m-d') }}"><span>{{ movie.releaseDate|date('D') }}</span> {{ movie.releaseDate|date('M') }}</time>
                    <div class="movie-poster">
                        <a href="movie-details.html" title="{{ movie.title }}">
                           <img src="img/pos{{ movie.id }}.jpg" alt="{{ movie.title }}" />
                        </a>
                    </div>
                    <figcaption>
                        <a href="movie-details.html" title="{{ movie.title }}">{{ movie.title }}</a>
                    </figcaption>
                </figure>
            </li>
        {% endfor %}  {# end of the for #}
</pre>

si aucun acteur n'est trouvé, on ne veut pas aficher un erreur. On peut très bien unclure une branche faux (un else)

<pre>
{% for movie in var  %}      {# movie is use to  var  variable #}
       
            <li>
                <figure>
                    <time pubdate datetime="{{ movie.releaseDate|date('Y-m-d') }}"><span>{{ movie.releaseDate|date('D') }}</span> {{ movie.releaseDate|date('M') }}</time>
                    <div class="movie-poster">
                        <a href="movie-details.html" title="{{ movie.title }}">
                           <img src="img/pos{{ movie.id }}.jpg" alt="{{ movie.title }}" />
                        </a>
                    </div>
                    <figcaption>
                        <a href="movie-details.html" title="{{ movie.title }}">{{ movie.title }}</a>
                    </figcaption>
                </figure>
            </li>

{% else %}

    <p>Aucun acteur n'a été trouvé</p>

{% endfor %}  {# end of the for #}
</pre>


Un autre type de boucle peut incrémenter de 1 avec l'opérateur <code>..</code> à chaque fois pour faire une boucle de 1 jusqu'à 10 comme l'exemple suivant:
<pre>
{% for i in 0..10 %}
  * {{ i }}
{% endfor %}
</pre>

ou on peut également passer tous les lettres de l'alphabets:
<pre>
{% for letter in 'a'..'z' %}
  * {{ letter }}
{% endfor %}
</pre>

On peut passer aussi les variable d'un tableau:
<pre>
{% for i in range(0, 10, 2) %}
   {{ i }}
{% endfor %}
</pre>

Dans une boucle, plusieurs variables spéciales sont accessibles:
<pre>
loop = Le nom de la boucle

loop.index     : l'itération courante (indexé de 1)
loop.index0    : l'itération courante (indexé de 0)
loop.rewindex  : Nombre d'itérations jusqu'à la fin de la boucle (Indexé de 1)
loop.rewindex0 : Nombre d'itérations jusqu'à la fin de la boucle (Indexé de 0)
loop.first     : true si c'est la première itération
loop.last      : true si c'est la dernière itération
loop.length    : Le nombre d'items dans la séquence
loop.parent    : Le contexte parent
</pre> 


===les conditions===

Originalement conçu comme un moteur de template, twig s'est aussi approprié quelques opérateurs comme les conditions. Il s'utilise comme dans<br>
nimporte quelle language de programmation


<pre>
{% if kenny.sick %} {# regarde si la variable est true ou false #}
    Kenny is sick.
{% elseif kenny.dead %} {# si elle est false, on rentre dans cette branche et là, un autre condition nous attend #}
    You killed Kenny!  You bastard!!!  {# si elle est true #}
{% else %}                      {# ou sinon #}
    Kenny looks okay --- so far        {# si elle est false #}
{% endif %}
</pre>

les opérateurs de comparaison peuvent aussi être utilisés:
<pre>
set = : Affectation  Ex: (% set variable= valeur %}
==    : est égal à..
!=    : est différent de..
<     : est plus petit que..
>     : est plus grand que..
</pre>

On peut combiner des opérateurs:
<pre>
>=  :  est plus grand ou égal à.. 
<=  :  est plus petit ou égal à..
</pre>

on peut également demander a un if si tel variable correspondant exactement à la valeur:
<pre>
{% if variable is foo %}
    <p> si la variable contient la chaine foo </p>
{% endif %}
</pre>

<pre>
{% if variable is defined %}
    <p> si la variable contient quelque chose </p>
{% endif %}
</pre>

<pre>
{% if variable  %}
    <p> si la variable est recu </p>
{% endif %}
</pre>

<pre>
{% if variable is none  %}
    <p> si la variable n'est pas affecté </p>
{% endif %}
</pre>


====Les expressions multiples====
On peut aussi combiner les conditions dans un if et un for comme dans plusieurs autres langages:
<pre>
{% if 8 > 2 AND 8 < 10 %}
        <p>Affiche cette phrase si les deux conditions sont vraies</p>
else
    <p>Affiche cette phrase si une des conditions est fausse</p>
</pre>

Avec un AND, il faut que toutes les conditions soient vrais pour quelle rentrent dans la branche vrai, ce qui n'est pas le cas d'un OR
<pre>
{% if 8 > 2 OR 8 > 10 %}
    <p>Affiche cette phrase si une des deux conditions sont vraies</p>
else
    <p>Affiche cette phrase si les deux conditions est fausse</p>
</pre>

D'autres expressions multiples peuvent être utilisés:
<pre>
NOT    : Si une expression n'est pas..
(exor) : Grouper une expression.
</pre>


===Les opérateurs mathématiques===

On peut aussi faire des calculs avec twig avec ces opérateurs:
<pre>
+  :  Addition        Ex: {{ 1 + 1 }} est 2.

-  :  Soustraction    Ex: {{ 3 - 2 }} est 1.

/  : Division         Ex: {{ 1 / 2 }} est 0.5

%  : Modulo (Calcule le restant d'une division) 
                      Ex: {{ 11 % 7 }} est 4.

// : Divise deux nombres et retourne seulement l'entier
                      Ex: {{ 20 // 7 }} est 2.

*  : Multiplication   Ex: {{ 2 * 2 }} est 4.

** : Exposant         Ex: {{ 2**3 }} is 2 exposant 3‬ = 8.
</pre>

===Liens===
http://www.twig-project.org/documentation  -> Le site du projet contient plusieurs exemple et une documentation détaillé
http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-432524-utilisation-de-twig-un-moteur-de-templates.html#ss_part_7  -> tutoriaux de TWIG sur le site du zero

28nov. 2011

Sécurité sur le Web

Mon Pecha-Kucha était dédié à la sécurité sur le web, voici quelques bonnes pratiques si vous naviguez le web:

Mot de passe

  • Choisir un mot de passe combinant chiffres, lettres et caractères spéciaux.
  • Un mot de passe de 10 caractères offrent jusqu'à un quintillion de possibilitées.
  • Verification en 2 étapes.


Logiciel malveillant

  • Trojan:  Application deguisée en une autre.
  • Worm: Virus utilisant le réseau de l'ordinateur infecté pour en infecter plusieurs.
  • Spyware: logiciel malveillant volant des informations personelles.
  • Keylogger: Enregistre toutes les touches tappées.

Se proteger contre les logiciels malveillants

  • Trouver un (ou des) anti-virus qui nettoyera l'ordinateur.
  • Se renseigner sur l'anti-virus choisi, connaître les types de logiciels malveillants qu'il couvre.
  • Mise à jour de l'ordinateur et de l'anti-virus.
  • Gros bon sens.

Réseau

  • Ne pas entrer d'informations personelles sur des réseaux potentiellement dangereux.
  • Proteger le router à la maison par un mot de passe
  • Clé d'encryption WPA2 à la place de WEP.

Sécurité mobile

  • Utilisez un passcode, ou autre pour verouiller le cellulaire.
  • Installer les applications de source inconnu seulement après avoir recherché et verifié l'application.
  • Ne pas garder en mémoire les informations personelles.
  • Mise à jour automatique seulement sur les logiciels provenant de source sécuritaire.

Magasiner sur le web

  • Si c'est trop beau pour être vrai, ça l'est surement.
  • Recherchez sur les vendeurs.
  • Vérifiez l'historique du vendeur et le feedback.
  • Utilisez des methodes de paiement avec protection tel que carte de credit, Paypal ou Google Checkout.
  • Bien lire l'information sur l'objet acheté.
Pour plus d'information, visitez le site de Google dédié a informé les internautes des dangers sur le web

25nov. 2011

Maquette_Forêt_obscure

maquette

Notre concept vise les personnes entre 13 et 25 ans. C'est pourquoi nous avons opté pour un avatar simple et humoristique. C'est plusieurs animaux que l'on peut mélanger les uns avec les autres. L'interface rappel une foret sombre, car nous avons voulu donner à cette application un côté enchanté et fantastique. La maquette est très sombre et s'illumine autour de l'avatar afin de mettre l'emphase sur celui-ci.

Jean-Sébastien Boies

- page 1 de 5